Le tourisme vert est une tendance en plein essor en France mais existe pourtant depuis plusieurs années, notamment en Europe du nord. Cette forme de tourisme tend à valoriser les lieux pour leur unicité sur le plan écologique et éthique. La dimension écocitoyenne est également un axe majeur à prendre en compte. Préservation de l’environnement, éducation des touristes, participation de ces derniers à des actions de valorisation du patrimoine local sont autant de points qui séduisent de plus en plus de personnes. Le tourisme vert est ainsi l’un des secteurs qui connaît la plus forte croissance. Tour d’horizon de cette tendance qui permet de concilier vacances et respect de l’environnement.

Les principes du tourisme vert

Plusieurs conditions majeures sont à prendre en compte dans le cadre d’un tourisme vert. Nous en avons répertorié les principales.

La conservation de la biodiversité pour assurer la pérennité d’espèces dans leur habitat naturel. Au-delà du travail de protection et de préservation, il est parfois nécessaire de réaliser un travail de restauration de ces écosystèmes fragiles qui ont souffert des actions de l’homme.

Un travail d’éducation des touristes sur l’importance de la conservation et les spécificités des écosystèmes observables dans les lieux visités permet de sensibiliser à la fragilité de la biodiversité.

Une démarche écologique avec des actions à mettre en place est souvent mise en avant. Son but est de minimiser les impacts négatifs des actions de l’homme sur la nature.

Les bénéfices tirés de l’écotourisme doivent revenir aux acteurs locaux impliqués dans la préservation des lieux. Mais également aux communautés locales qui elles aussi finissent par être impactées si rien n’est fait.

Le développement de structures et ressources basées sur des principes et des solutions écologiques et renouvelables. Et ce afin de limiter l’impact environnemental.

Activités représentatives de l’écotourisme

Orientées vers la préservation de la nature et la valorisation des cultures locales, les activités de l’écotourisme se veulent respectueuses des principes qui l’animent. Voyager avec cet objectif permet de profiter pleinement des paysages et d’une nature exceptionnelle sans risquer de la détruire, loin des principes du tourisme de masse. Vous aurez ainsi la possibilité de découvrir des lieux que vous n’auriez certainement pas eu l’occasion de voir dans une forme de tourisme plus “traditionnelle”.

Voici donc quelques activités que vous pouvez pratiquer et qui sont en adéquation avec cette façon de voyager:

Le tourisme à vélo

Il s’agit de l’une des meilleures activités écotouristiques, qui peut être pratiquée de partout à travers la planète. Ce moyen de transport permet de découvrir des endroits cachés et des trésors naturels. Au-delà du fait que cette activité est excellente pour la santé, vous pourrez ainsi visiter les Parcs Nationaux à votre rythme en vous arrêtant au gré de vos envies, en vous étant toutefois au préalable assuré que la zone n’est pas interdite.

C’est le moyen idéal pour découvrir un pays et ses différentes régions. En France, les pistes cyclables les plus connues sont la route de la Loire, la Via Rhona, la Vélodyssée et la Route du Rhin pour ne citer que celles-là. Si vous êtes amateurs de sport extrême, sachez que dans de nombreux sentiers de montagne, il est possible de découvrir les lieux grâce aux VTT.

La marche

La marche est le moyen de transport primitif par excellence nous ramenant à notre condition d’être humain bipède. Au-delà du bénéfice pour la santé physique, c’est aussi l’occasion de faire un travail d’introspection au milieu de la nature.

Grâce à la lenteur de cette pratique, vous pourrez prendre le temps de découvrir la culture locale. Que vous soyez amateur de la balade du dimanche, de marche nordique ou de treks en haute-montagne, la marche vous procurera bien-être en plus de vous faire découvrir votre environnement. Vous trouverez notamment de nombreux sentiers de grande randonnée, à l’instar du GR34, qui traversent les plus belles régions françaises. Avis aux amateurs !

Le snorkeling

Si vous avez choisi une destination de bord de mer, le snorkeling est l’activité toute désignée pour découvrir la flore et la faune marine. Pour cela, il suffit d’un masque et d’un tuba, voire d’une paire de palmes. Attention à utiliser une crème solaire non toxique pour ces paradis marins. Vous pourrez découvrir des espèces rares, souvent en danger qu’il convient donc de seulement regarder. Attention, il ne s’agit en aucun cas de pratiquer le “feeding”, qui consiste à nourrir les poissons ou les requins. Cette activité est souvent proposée avec le snorkeling mais va à l’encontre des règles de la nature. A fuir donc si jamais cela vous est proposé.

Découverte des parcs naturels

Les parcs naturels sont très nombreux en Europe et en Amérique du Nord. Ces espaces protégés permettent de découvrir des espèces végétales et animales endémiques, voire parfois en voie de disparition. Accessible la plupart du temps en voiture, vous devrez continuer à pied pour découvrir ces lieux préservés des nuisances de la vie humaine. Économique et apaisante, cette activité sera vous faire connaître à coup sûr des endroits à couper le souffle.

Le canyoning

Activité plus difficile à réaliser du fait des conditions nécessaires à sa réalisation, ce sport nécessite également des conditions météorologiques favorables. Sport outdoor, il est un mélange entre spéléologie, randonnée pédestre, escalade et alpinisme. Il est cependant nécessaire de savoir surmonter son vertige mais également de savoir nager. Réaliser en eaux vives ou dans des Via Ferrata, vous pourrez grâce à cette activité vous plonger dans la nature sauvage de certains parcs nationaux !

Si nous devions résumer, le tourisme vert peut être défini comme un voyage responsable dans des lieux naturels préservés et qui assure le bien-être de la population locale tout en impliquant une médiation sur le sujet. Vous l’aurez compris, sur ce blog, nous militons pour que cette forme de tourisme se développe, tout en conservant son âme. Car le danger de voir des dérives apparaitre est grand avec certaines personnes peu scrupuleuses. Surtout que des touristes en vacances, moins sur leur garde qu’en temps normal, peuvent se faire aisément berner. Il est donc de la responsabilité de chacun de prendre garde et de prendre toutes les informations relatives à son voyage. Pour que nous puissions encore longtemps continuer à profiter des richesses de notre Terre.